Billeterie Spectacles -NRJ
RecherchePar événement, artiste, festival, lieu, cp...
Installer le plugin de recherche
Ok
Recherche avancée
Christophe MaéChristophe MaéEn tournée
Mon compte
Numéro de mobile Mot de passe Pays
Ok
Mot de passe oublié ?
Fiche artiste
SIMPLE PLAN : billet et place de concert

Simple Plan

Des Québécois qui osent chanter en anglais au mépris des traditions francophones de la Belle Province ? Totalement punk dans l'âme ! Avec leur punk-pop festif, les cinq jeunes montréalais contribuent à cette nouvelle vague venue du froid qui dépoussière une scène canadienne plutôt moribonde depuis quelques décennies. Les plans les plus simples sont souvent les meilleurs, comme en témoigne les quatre albums à succès. Plébiscité en 2008, Simple Plan est suivi de Get Your Heart On! et ses quelques stars en 2011.Masquer
En dépit du jeune âge de Pierre Bouvier, le leader et fondateur de Simple Plan, le quintette (devenu quatuor après le troisième album du groupe) n'est pas la première formation punk à laquelle il préside.

Fondateur de Reset, en 1995, alors qu'il sort à peine de l'université, Pierre Bouvier entame une carrière marquée par le sceau du punk rock moderne, lorgnant aussi bien du côté de Rancid que des Red Hot Chili Peppers sans oublier, à l'occasion, de rendre hommage à Elvis Costello, un artiste pour lequel il a la plus grande admiration.

Evoluant notamment aux côtés de Charles Comeau (plus connu sous son sobriquet de « Chuck »), Bouvier et Reset partent en tournée dès 1995 et enregistrent deux albums avant que Comeau ne quitte le navire quelques temps dans le but de reprendre ses études.

« J'adore quand un plan se déroule sans accrocs... »

Diplôme en poche, Chuck retrouve Bouvier et lui présente quelques musiciens qu'il a connu à l'université: le bassiste David Desrosiers et les guitaristes Jeff Stinco et Sébastien Lefebvre. L'aventure Reset s'étant arrêtée en 1998, Bouvier et les autres créent dans la foulée une nouvelle formation punk-pop, Simple Plan, nantie d'un nom à la fois compréhensible par les publics anglophones et francophones.

Les premiers singles de Simple Plan (« Just A Kid », « Perfect », « Addicted »...) sont diffusés par les radios et dès 2002, le groupe enregistre son premier album, No Pads, No Helmets... Just Balls avant d'entamer une tournée à travers tout le pays, puis dans le monde.

Si le son a évolué vers un punk teinté de pop qui rappelle un peu Blink-182, c'est surtout aux côtés de Green Day que Simple Plan se produit avant d'être invité par la punkette  Avril Lavigne à assurer la première partie de ses shows-tours.

Teen music

Simple Plan ne se cache pas de viser un public essentiellement adolescent et leur deuxième album Still Not Getting Any... s'inscrit parfaitement dans cette démarche. Rappelant nettement les meilleures heures de Green Day, voire de Stilskin ou de Good Charlotte, leur deuxième disque est une sorte de concentré de musique pop-rock, très californienne dans l'esprit, les références à la surf culture en moins, évidemment.

Les morceaux, évoquant le suicide, la dépression ou les affres existentielles des ados touchent de plein fouet le public des teen-agers et se taille un franc succès, suivi très vite par un album live enregistré lors d'une session de concerts organisés par la chaîne musicale MTV.

Devenu populaire, le groupe est régulièrement sollicité par Hollywood pour fournir quelques morceaux figurant sur les bandes originales de films comme Scooby-Doo, The New Guy, Freaky Friday ou encore Fantastic Four et la série TV Smallville, autant de produits orientés vers un public jeune.

Mûrir un jour

Préparant avec soin leur troisième album studio, Simple Plan met quelques années à affiner ses compositions. Un premier single, « When I'm Gone », sert de teaser à l'album à venir et se classe plus qu'honorablement dans les charts en 2008, laissant augurer le meilleur pour la carrière du groupe et le succès du futur disque. Intitulé sobrement Simple Plan, l'album sort en 2008 et confirme le triomphe de « When I'm Gone ».

Plus mûr que Still Not Getting Any... Simple Plan voit le groupe évoluer vers un style plus alternatif que rock, dans lequel on peut reconnaître l'influence de The Exploited ou des Dead Kennedys. Devenu l'un des groupes majeurs de la scène canadienne, Simple Plan pourrait bien devenir au punk québécois ce que Les Cow-Boys Fingants sont au folk... mais en version anglophone, bien sûr.

Porté par ce succès, le combo canadien entre dans la cour des grands. Simple Plan reçoit pour commande la musique du nouveau thème du dessin animé Scooby-Doo mis en scène pour un spectacle en 2009, et s'attelle à l'enregistrement de son nouvel album en compagnie du producteur Brian Howes. Quatrième opus du groupe paru en juin 2011, Get Your Heart On! est devancé par le single « Jet Lag » chanté par Natasha Bedingfield. Alex Gaskarth (All Time Low), Rivers Cuomo (Weezer), Marie-Mai ou K'naan font également partie du casting de Simple Plan pour Get Your Heart On! Copyright 2010 Music Story Benjamin D'Alguerre

Concerts à venir

Filtrer par région
Trier par
Aucun resultat pour ces critères
0 évènement trouvé
Panier
Votre panier est vide...
Recherche avancée